L’alternance permet aux jeunes de se tourner davantage vers le marché de l’emploi au cours de leurs études.

1) Qu’est ce que l’alternance ? 

L’alternance permet de former les jeunes, de 16 ans à 25 ans, selon leurs diplômes, allant du CAP au diplôme d’ingénieur et suivant un modèle conciliant théorie (à l’école) et pratique (en entreprise).

 

2) Quel est le principe de l’alternance ?

Le principe repose sur un partage du temps de formation théorique et pratique, c’est à dire :

  • Pour les moins de 18 ans, 40% à l’école et 60% en entreprise
  • Pour les plus de 18 ans, 20% à l’école et 80% en entreprise

Il est aussi possible de réaliser ses études en apprentissage à l’étranger.

 

3) Quels sont les enjeux de l’alternance ?

Aujourd’hui, les entreprises recherchent de plus en plus de jeunes pour des contrats d’alternance. Néanmoins l’alternance nécessite une réelle motivation de part son rythme soutenu entre les cours, les devoirs, les examens et le travail en entreprise. En effet, l’apprenti est à la fois élève et salarié.

4) Quel est le statut de l’alternant ?

Le principe de l’alternance est simple :

  • Un employeur s’engage à assurer au jeune travailleur une formation professionnelle ainsi qu’à lui verser un salaire.
  • En contre partie le jeune s’engage tout au long de la durée du contrat à travailler pour son employeur à temps plein.

 

5) Quels sont les diplômes qui peuvent se préparer en alternance ?

L’alternance va permettre de préparer de nombreux diplômes allant du CAP au BAC+5.

Aujourd’hui, ils existent plus de 650 formations pour les apprentis.

 

6) Combien de temps dure un contrat d’alternance ?

La durée du contrat de travail est le plus souvent égale à la durée de la formation au sein de l’établissement scolaire. Cette dernière étant variante selon le type de professionnalisation et le niveau de qualification à acquérir. Le nombre d’heures par semaine doit être de 35h comprenant théorie et pratique.

 

7) Combien de temps dure la période d’essai ?

La période d’essai prévue dans le cadre d’un contrat d’alternance est de 2 mois, passé ce délai l’employeur ne pourra plus mettre fin au contrat sans préavis et sans l’accord des parties.

 

8) Comment se passe une rupture de contrat ?

En cas de difficultés rencontrées, il est conseillé d’en parler avec son maître d’apprentissage. Si cela n’aboutit pas, il est aussi possible d’en parler avec son responsable de formation. De plus, il est possible de résilier un contrat unilatéralement au cours de la période d’essai. Néanmoins cette période achevée (voir ci-dessus), la résiliation du contrat ne pourra se faire qu’avec l’accord des deux parties.

 

9) Combien touche un apprenti ?

La rémunération de l’apprenti varie en fonction de l’engagement du contrat et de l’âge de l’étudiant. Pour calculer son indemnité, il faut se rendre sur le site de la http://www.sysfal.be

Remarque : L’apprenti bénéficie d’une couverture sociale en cas d’accidents du travail ou de trajet et souscrit au régime général de la sécurité sociale.

 

10) Un apprenti paie-t-il des impôts ?

Durant la période de l’apprentissage, les revenus de l’apprenti sont exonérés d’impôts dans la limite de 12 fois le SMIC, l’apprenti ne déclare que les revenus supérieurs à cette somme.

Il existe différents cas :

  • Si l’apprenti est mineur : il est alors automatiquement rattaché au foyer fiscal de ses parents.
  • Si les revenus de l’apprenti sont indiqués sur la déclaration de ses parents : ce sont alors ces derniers qui sont redevables d’un possible impôt auprès du Trésor public.
  • Si l’apprenti fait sa propre déclaration individuelle, c’est lui même qui devra verser l’impôt sur le revenue.

Vidéo : Choisir l’alternance